L’intelligence artificielle en recrutement, à quoi s’attendre exactement?

Print Friendly, PDF & Email

D’abord, avant de parler d’intelligence artificielle en recrutement, il faut savoir que les champs actuels de l’intelligence artificielle (IA)  peuvent être séparés en deux catégories différentes: l’intelligence artificielle générale et l’intelligence artificielle appliquée.

Intelligence artificielle en recrutement, comprendre 2 principes de base

Pour bien comprendre l’intelligence artificielle en recrutement, il faut distinguer l’intelligence artificielle générale et l’intelligence artificielle appliquée. La première catégorie concerne les applications générales de l’IA, telles que les ordinateurs capables de résoudre des problèmes à l’aide d’algorithmes ou d’arbres décisionnel, comme un humain. Alors que la seconde est une application destinée à effectuer une tâche spécifique, comme suggérer de la nouvelle musique ou trouver la route la plus courte lors de votre prochain trajet. Autre exemple, selon un processus d’affaires précis, l’intelligence artificielle identifie les tâches prioritaires selon une série de paramètres.

Le recrutement avec l’IA

Pour ce qui est du recrutement, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique sont en bonne voie de pouvoir aider l’expert en recrutement à résoudre des problèmes de gestion du capital humain. D’ailleurs, le recrutement est l’un des problèmes les plus difficiles auxquels les entreprises sont confrontées aujourd’hui. Trouver le bon talent est non seulement devenu essentiel à la réussite de l’entreprise, mais il est devenu presque une hantise et une obsession dans les organisations.
Or, avec les données de plus en plus nombreuses disponibles sur les candidats et les employés, certaines sociétés d’innovation en IA ont relevé le défi d’améliorer l’efficacité et l’efficacité de l’acquisition de talents, afin d’analyser pour vous les critères essentiels liés à l’embauche.

Analyse par intelligence artificielle

Dans plusieurs cas, pour que l’intelligence artificielle fonctionne à plein régime, il faut une diversité et une quantité importante de données pour maximiser la recherche et le résultat. Par exemple, des tests d’aptitude remplis par le candidat sont de bons départs. Combinés aux CV, les tests d’aptitude identifient à l’aide de différents algorithmes et sélectionnent pour vous les 5, 10 ou 20 meilleurs candidats selon vos critères de sélection. En principe, tous les candidats qui ont été sélectionnés devraient en principe s’acquitter convenablement de la tâche. Il ne suffit plus que de choisir le candidat sur des critères plus subjectifs soit des caractéristiques humaines.

De meilleures données

Donc, pour avoir du succès avec l’intelligence artificielle, les entreprises ont besoin de meilleures données et de meilleures informations leur permettant de trouver les bonnes personnes et de se concentrer sur les indicateurs significatifs lors de la sélection. Chaque processus de recrutement devrait générer une quantité importante de données, mais celles-ci sont aussi capturées pour références futures.

Lorsque les entreprises ont besoin de nouveaux talents, elles affichent un emploi et obtiennent des candidats encore plus rapidement. Elles peuvent ainsi sélectionner un candidat selon les différentes entrevues ou banques de données préétablies. Il vous suffit alors que de choisir la personne et de confirmer son embauche pour combler le poste.

L’intelligence artificielle surpasse-t-elle l’humain?

En terminant, plusieurs études ont démontré que les humains sont notoirement mauvais pour choisir le bon candidat et une méta-analyse a démontré que les algorithmes peuvent surpasser les experts en recrutement. Il faut comprendre qu’il est plus facile de choisir un candidat présélectionné par des indicateurs, car le choix sera toujours effectué sur des critères objectifs plutôt que subjectifs.

Toutefois, même si l’intelligence artificielle peut nous aider à recruter, elle ne pourra jamais remplacer l’humain sur lesdits critères subjectifs qui demeureront tout aussi importants à évaluer.

2018-10-08T17:22:05+00:0026 septembre 2018|Intelligence artificielle|